400 milliards de jetons de poker virtuels voles

Vous connaissez sûrement tous, le jeu de poker virtuel sur Facebook, Zynga Poker et bien un Britannique a avoué son intrusion illicite dans des serveurs Zynga pour y voler 400 milliards de jetons de poker virtuels.

Vivant dans la ville de Paignton dans le comté du Devon en Angleterre, Ashley Mitchell a reconnu avoir pénétré dans le système informatique de la société de jeux sur réseaux sociaux Zynga dont le siège social est en Californie.

L’homme âgé de 29 ans n’a pas commis cette intrusion pour dérober de quelconques données mais des jetons de poker. Quelque 400 milliards de ces biens virtuels qui ont été transférés sur de faux comptes Facebook qu’il avait créés. Ces jetons ont ensuite été revendus à prix bradé sur le marché noir à d’autres joueurs en ligne.

Si ces 400 milliards de jetons avaient été vendus de manière légitime par Zynga, le montant total aurait atteint 8,8 millions d’euros ( 12 M$ ). Selon le procureur de la Cour d’Exeter Crown en Angleterre, avant d’être appréhendé, Ashley Mitchell a eu le temps d’en revendre moins d’un tiers pour seulement 63 000 € ( 53 000 £ ). Les jetons étaient revendus de l’ordre de 500 € ( 430 £ ) le milliard.

L’avocat de Ashley Mitchell a fait valoir qu’au moment des faits, entre juin et septembre 2009, son client souffrait d’une addiction au jeu et dépensait jusqu’à 3 500 € ( 3 000 £ ) par jour dans les jeux en ligne. Le problème est néanmoins qu’au moment des faits, l’homme était aussi sous le coup d’une condamnation avec sursis pour un piratage datant de 2008, celui du site du Torbay Council pour lequel il travaillait.

Le délit de Ashley Mitchell a été décrit comme ” sophistiqué ” par le juge chargé de l’affaire. Ayant plaidé coupable de cinq chefs d’inculpation, il encourt une peine de prison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *